L’inconscient comme un rébus

Certains évènements de la vie réelle peuvent être regardés avec les lunettes de l’inconscient.
OK. Et avec ça on fait quoi ?

Avec ça, on va laisser apparaître les rapports. Gentiment.
En l’occurrence, les rapports qui existent entre nos actes manqués, nos pépins, et nos tensions non résolues.

Voici quelques astuces, pour commencer.

PS : ça vaut aussi pour l’angoisse.

Poursuivre la lecture de « L’inconscient comme un rébus »

Laisse pas traîner ton Ça

Quand des choses étranges, sorties de nulle part, s’invitent dans notre vie, c’est peut-être que le Fripon est à l’œuvre.

Messager facétieux de ce qui pousse en nous-mêmes, il pourra devenir un allié ou au contraire prendre des formes absurdes et destructrices, selon qu’on lui prête ou pas la juste attention.

Se figurer ce personnage, c’est une façon de dire ce qui se passe en nous.

clique ici si tu veux que le Fripon te laisse dormir ce soir

L’intérieur ennemi

Nous allons entrer aujourd’hui dans le ressenti des borderline, dans leur perception des choses.
Un univers émotionnel où les frontières sont poreuses, entre soi et l’autre, entre l’amour et la haine, entre l’impression de perfection et l’impression de nullité. On passe de l’un à l’autre sans transition, de façon abrupte.
Sans demi-mesure.

Lire la suite…